Âmes Foudroyantes

Intransigeance, Force et Justice pour l'Humanité.
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion
Autopassion.net le site dédié à l'automobile créé par ses utilisateurs
Partagez | 
 

 Le feu de camp

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Fenelia
Foudroyeur
avatar

Nombre de messages : 31
Date d'inscription : 04/09/2007

MessageSujet: Re: Le feu de camp   Mer 26 Sep - 19:04

Si je te dis que j'ai participer a la mort d'Anguerrian, le dernier guide de l'humanité. Que j'ai ouvert plusieurs élémental pour que la démoniaque Garvera les finissent, me regardera tu pareille ?

Elle ferma les yeux un bref instant.

Ambre a fait beaucoup de massacres... mais elle n'a pas participer a la destruction de la plus grande armée humaine jamais composé, elle n'a jamais participer a la ruine de l'espoir de tout un peuple...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bohors
Hôte
avatar

Masculin Nombre de messages : 27
Localisation : Là où les anges sont en voix d'extinction
Emploi/loisirs : Chasseur d'anges
Humeur : Tu veux vraiment savoir ?!
Date d'inscription : 16/09/2007

MessageSujet: Re: Le feu de camp   Mer 26 Sep - 19:39

Ronflant bruyament, Bohors savourait une nuit de sommeil tranquile, la première depuis une éternité. Cependant il ne put s'enpécher d'entendre ce que disaient les deux autres. Il repensa aux massacres commis au nom des enfers, au d'abord de la BAACK, puis de l'Alliance, mais surtout de la Compagnie Sombre. Sans s'en rendre compte, Bohors laissa échapper une larme qui s'écrasa dans l'herbe tendre à quelques centimètres. Ses rêves furent troublés cette nuit là : il revit ses anciens camarades, ses frères d'armes morts pour cause fausse, des seigneurs furbes et menteurs ou tout simplement perdus de vue. Ses compagnons venaient le voir, et lui reprochaient d'avoir rallié les humains, d'avoir déserté les légions infernales. Il avait beau leur expliquer qu'il faisait ce que son coeur li dictait, ils n'écoutaient pas. Il revit Togary, qui se contenta de lui coller son poing dans la figure, puis Kikushi, sous sa forme d'abord humaine, puis celle de liche, qui le torturait en lui rappelant qu'il était un démon, quels attrociés il avait commis au nom de Lucifer, et qu'il navait rien à faie là. Qu'il devait tuer Ambre et Valaraukar pour leurs fuites.
Comme on avance en pleine tempête, Bohors regagna peu àpeu la surface de sa conscience, beaucoup plus calme que les rêves cauchemardesques qu'il venait de quitter. Les yeux rougis comme s'il avi pleuré, il se redressa. Il faisait encore nuit, et seulement quelues minutes s'étaient écoulées pendant qu'il dormait. La nuit serait longue, le soleil était encore loin...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Icho
Foudroyeur
avatar

Nombre de messages : 31
Date d'inscription : 09/09/2007

MessageSujet: Re: Le feu de camp   Mer 26 Sep - 19:41

- Fenelia, j'ai déjà tuer des familles entiers pour le compte des anges. J'ai même combattu ma propre race. Et alors c'est tout cela qui m'a poussé ici. Tout comme toi, je ne te jugerai jamais sur ton passé mais sur ton présent. Allez réouvre moi tes beau yeux. Cela me fera très plaisir.

Icho trouvait la jeune femme fort courageuse, mais il ne pouvait s'empêcher de compatir à sa tristesse


- Si tu veux savoir je te regarde plus pareille maintenant. Je te vois comme une femme magnifique portant un lourd passé. Et cela me plait beaucoup.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fenelia
Foudroyeur
avatar

Nombre de messages : 31
Date d'inscription : 04/09/2007

MessageSujet: Re: Le feu de camp   Jeu 27 Sep - 18:18

Un sourire léger se forma délicatement sur sa bouche.

Je suis heureuse que tu me juge pas pour mon passé...

Fenelia attrapa délicatement le bras de Icho ,l'invitant a s'asseoir prés d'elle.

Raconte moi un peu plus de ma vie, j'ai envie de comprendre ce qui t'es arriver...
Tu ne regrettes jamais tes actes passés ?
[/i]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Icho
Foudroyeur
avatar

Nombre de messages : 31
Date d'inscription : 09/09/2007

MessageSujet: Re: Le feu de camp   Jeu 27 Sep - 21:42

Icho fut supris mais pas mécontent, il se laissa entrainer par la jeune femme.

Il sourit quand celle-ci lui demanda plus sur son sujet. Lui qui aimait pas trop parler de lui. Mais pour faire plaisir à Fenelia il conceda à lui dire un peu plus sur lui.

Il ne savait pas par ou commencer. Donc il décida de sauter son enfance


- Bon par où commencer. J'ai été il y a longtemps comme toi pro-démon, j'ai commis des actes atroces avant de recontrer Mâat pourfendeuse des âmes obscur. Elle était une semi-angelle, d'une beauté magnifique, je suis devenu son protecteur. Mais à cause cette foutue de guerre, je n'ai réussis qu'à me sauver et la voir mourir, c'est aussi à cet époque que j'ai commis plus de crime plus horrible les un que les autres.

Une légère tristesse envahit l'élémental qui repensait à la jeune fille qu'il avait sauvé d'un viole.


- Puis je finis par rejoindre les enfants de la terre, où là j'ai combattu avec mes frère de race le SPAD et quelques démons comme Vagnar. Mais aussi un grand puissant élémental Kadmov élémental de tempête majeur. C'est à la suite de ce combat que j'ai quitté les armées angéliques.

Icho marqua une courte pause

- C'est à la suite de ça que une angelle catrelle me demanda de rejoindre son groupe l'autonomia operia, ou j'ai eu un poste important. Mais un conflit est nait entre moi et les autres membres. J'ai du quitté la faction et je suis mis à mort si ils me croisent. Pour finir ensuite ici avec vous. Dit Icho qui termina son récit.

Puis il répondit à la question de celle-ci


- Pourquoi regretterai-je des actes ? C'est grâce à cela que je suis ici maintenant, mes crimes je les répare en aidant les gens mais je me tâcherai toujours les mains car tuer signifie aussi crime. On pouvait sentir une nostalgie dans les paroles de l'élémental
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fenelia
Foudroyeur
avatar

Nombre de messages : 31
Date d'inscription : 04/09/2007

MessageSujet: Re: Le feu de camp   Ven 28 Sep - 0:06

Au fur et a mesure des propos de l'élémental une profonde tendresse se dessinait au fond des yeux de la semi-demone. Elle le laissa raconté son histoire sans l'interrompre, elle voyageait a travers ses mots.

Tu as eu beaucoup d'objectif dans ta vie, tu as besoin qu'on t'aide a te stabilisé...

Fenelia lui saisit la main pour montrer un signe d'affection.

Tu n'auras pas besoin cette fois ci de partir ou de faire du mal aux autres. Il te suffira de te laisser ton coeur te guider... de protéger les hommes de la terre...

Sa main se crispa.

Je suis content de connaître quelqu'un qui a une vie qui me ressemble; j'ai eu un passé démoniaque des plus sanguinaire et toi , un passé angélique des plus pathétique. Mais a la fin on se rejoint... Je suis lasse de la solitude...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Icho
Foudroyeur
avatar

Nombre de messages : 31
Date d'inscription : 09/09/2007

MessageSujet: Re: Le feu de camp   Ven 28 Sep - 15:48

- Oui j'en ai eu beaucoup mais à chaque fois des souffrances sont née avec. Quand j'étais démoniaque , mon ami disparu, quand je fus angélique j'ai perdus encore plus cher et chez les humains trompés.

Icho aimait beaucoup la compagnie de la semi-démone. Sa présence l'apaiser et le rendait encore plus joyeux qu'il ne l'était.


- Mais je reconnais que Ambre, a sus me redonner confiance en l'humanité. Et des gens comme toi, me donne envie de combattre.

Icho se sentait un peu génait de voir sa main prise par Fenelia. Mais il osa pas lui montrer. Il avait perdu cette sensation depuis ce jour-là


- Mais tu as raison, on se rejoint et je serai ravi d'effacer la solitude qui est avec toi. Si tu veux bien d'un élémental ? ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fenelia
Foudroyeur
avatar

Nombre de messages : 31
Date d'inscription : 04/09/2007

MessageSujet: Re: Le feu de camp   Sam 29 Sep - 20:29

Son visage était devenu la douceur même, la tendresse de l'élémental lui avait pensée ses douleurs.

Je serais heureuse de passer du temps avec toi, ta compagnie est si douce.

Fenelia laissa échaper un petit rire.

Les hommes font si souvent exprès d'être de "bonhomme" sans coeur et sans amour.. c'est mignon...
Elle s'arrêta quelques secondes

Peux être pourrais tu m'aider a retrouver quelqu'un, fort que tu es... je dois lui rendre quelque chose....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Icho
Foudroyeur
avatar

Nombre de messages : 31
Date d'inscription : 09/09/2007

MessageSujet: Re: Le feu de camp   Lun 1 Oct - 19:08

Icho fut heureux de voir le visage de la semi-démone s'épanouir de joie.

Il fut aussi ravi du compliment qu'elle lui lança.


- Je te remercie, mais ta présence aussi est douce et magnifique.

La petit réflexion sur les hommes l'amusa beaucoup, mais il trouva aussi ironique d'être comparé à un humain

- Si tu le dis Fenelia, je ne peux que te croire.

Puis sans réfléchir il accepta la demande de la jeune femme

- Mon bras est le tiens, et c'est avec joie que j'accepte de t'aider. Qui doit on retrouver ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fenelia
Foudroyeur
avatar

Nombre de messages : 31
Date d'inscription : 04/09/2007

MessageSujet: Re: Le feu de camp   Mar 2 Oct - 23:24

Vois tu, il y a peu je me suis lancée dans une chasse aux vampires. Dans ce combat j'ai perdu beaucoup de compagnons que je m'étais fait sur ma route... sur les 5 aucuns n'a survécu... enfaite..

Un larme coula sur sa joue

Parmi nos ennemis se trouvaient un vampire bien différent... il voulait apprendre a se retenir... son âme n'avait pas été souillée pas sa transformation.

Hélas... un seigneur vampire a pris l'ascendant sur lui , il est de mon devoir de le retrouver et de le ramener a moi.


Elle sortit un collier.

Je dois lui rendra ça par la même occasion
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Icho
Foudroyeur
avatar

Nombre de messages : 31
Date d'inscription : 09/09/2007

MessageSujet: Re: Le feu de camp   Jeu 4 Oct - 22:42

- Soit alors je t'accompagnerai, pour effacer les larmes qui coulent de tes yeux si beau. Dit Icho sur un ton doux et appaisant

Puis il pris à nouveau la main de celle-ci et la leva. Il la serra contre lui.


- Allons-y Fenelia. Allons retrouver ton ami.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le feu de camp   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le feu de camp
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Camp de SISSONNE
» Birkenau, camp de la mort...
» Billets Algériens pour camp de prisonniers 1940
» les romains : camp romain, Jules César
» le camp du Struthoff

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Âmes Foudroyantes :: Le Campement :: Feu de Camp-
Sauter vers: